Novembre

Cliquez pour agrandir

 

 

Le vent froid de l’automne soulève la cape du porcher. Le jeune garçon conduit son troupeau en lisière de la forêt pour la glandée. Son bâton lui permet d’abattre les glands des chênes dont se repaissent ses animaux. Les porcs, au XIIIe siècle, gardent une allure sauvage avec leurs canines inférieures visibles. De couleur rousse ou brune, ils sont couverts de soies raides qui forment une crinière hérissée sur leur échine arquée.
Retour vers la Rose