Les grandes voûtes

 

Le terme de "grandes voûtes" apparaît dans les archives de la paroisse, à propos de l'emplacement des sépultures. En effet, jusqu'à la fin du XVIIe siècle, les notables de la ville pouvaient se faire enterrer dans l'église. Selon l'endroit choisi, "sous les grandes voûtes" (la nef) ou "sous les petites voûtes" (les bas-côtés), le prix des droits de sépulture variait.

On retrouve, au niveau des voûtes, deux périodes de construction : le XIIIe siècle et la période Renaissance, dans une remarquable harmonie.

 


Les grandes voûtes du XIIIe siècle.

Retombée des arcs des grandes voûtes. Les chapiteaux sont encadrés de têtes humaines.

Les cinq travées du XIIIe siècle, près du chevet, comportent des arcs doubleaux (transversaux) , des arcs d'ogives (diagonaux) et des arcs formerets , dont les nervures caractéristiques sont cylindriques. Ces arcs retombent sur des chapiteaux feuillagés placés au sommet de trois colonnettes reposant elles-mêmes sur les tailloirs des colonnes cylindriques de base.

C'est de part et d'autre de ces chapiteaux que l'on peut admirer des figures humaines parfois humoristiques.

 

Au niveau de la quatrième travée, en partant du chevet, les colonnettes du XIIIe siècle sont reprises, en sous-œuvre, par le prolongement des piliers du XVIe siècle. Les clefs de voûtes, très ouvragées, comportent des couronnes de feuillages et de fleurs, encadrées de bustes de personnages.

Si la première clef de voûte est entourée de deux figures princières dont on ignore l’identité, les quatre autres expriment, de façon grotesque, le bien et le mal, l’ange et le démon.


Clef de voûte du XIII siècle.

Clef de voûte du XIIIe siècle.

Sur toutes les voûtes du XIIIe siècle, des restes de peinture d’origine – de fausses briques de couleur ocre, encadrées de joints blancs – décoraient l’ensemble .

Les voûtes des trois travées près du portail, comportent des nervures à profils prismatiques et cannelés du XVIe siècle. Les arcs sont portés par des chapiteaux sur une courte colonnette engagée qui prolonge les piliers Renaissance .

Les trois clefs sont très finement sculptées de fleurs et de feuilles , de cette même période.

 



Les grandes voûtes du XVIe siècle.